1.Linguistique et langues amérindiennes

Le continent américain est celui qui compte le plus grand nombre de familles de langues natives. Cette grande richesse linguistique et culturelle est aujourd'hui très menacée car beaucoup de ces langues se sont éteintes avant même d'avoir pu être étudiées et que la plupart de ces langues possèdant encore aujourd'hui des locuteurs est en grand danger de disparition. Des linguistes de référence, spécialistes des langues amérindiennes, comme Colette GRINEVALD, Francesc QUEIXALOS, César ITIER, etc., exposent leurs recherches et font ici un état des lieux de quelques-unes de ces langues amérindiennes en danger.


carte_langues_amerindiennes
carte_langues_amerindiennes
  • Francesc QUEIXALOS

    Enquête linguistique filmée. Au-delà de ses propres travaux de recherche, Francesc Queixalos présente dans cet entretien le concept de diversité des langues, la carte linguistique de l'Amérique, l'hypothèse de Greenberg et l'évolution des recherches sur les migrations ethniques, la distribution des familles de langues et leurs locuteurs, ainsi que la notion de langues ergatives.

  • César ITIER

    Enquête linguistique filmée. Dans cet entretien, César Itier fait un panorama des grandes caractéristiques linguistiques de la langue quechua et précise les thèmes liés à la tradition orale. César ITIER est maître de conférences à l'INALCO (Institut des Langues et Civilisations Orientales) où il enseigne le quechua et son histoire. Il fait également partie du laboratoire du CNRS CELIA (Centre d'Etudes des Langues Indigènes d'Amérique) et travaille plus particulièrement sur la tradition orale quechua, le théâtre quechua colonial et moderne, la philologie des textes quechuas coloniaux, la linguistique historique et la dialectologie du quechua.

  • Colette GRINEVALD

    Enquête linguistique filmée. Spécialiste des langues mayas (jacaltèque-Guatemala) et des langues chibcha (rama Nicaragua), Colette GRINEVALD est l'une des références de la linguistique fonctionnelle typologique. Dans cet entretien, elle fait le point sur les familles de langues amazoniennes, expose sa vision de la linguistique de terrain et de la définition de la linguistique fonctionnelle typologique. Elle précise ses propres recherches sur les classificateurs-nominaux et commente les notions de grammaticalisation et de déictique. Tout au long de l'entretien, elle donne des exemples dans la langue jacaltèque, comme la place prépondérente de la matière et de l'espace dans la grammaire ou les notions de "trajectoires" et d"'évidentiels".

  • Françoise ROSE

    Enquête linguistique filmée. Dans cet entretien, Françoise ROSE expose son travail de description sur deux langues en danger dont elle est devenue spécialiste: l’émérillon de la famille tupi-guarani de Guyane française et le mojeño trinitario de la famille arawak, parlé dans les basses terres de Bolivie. Elle décrit ces deux langues à travers leur morphosyntaxe et illustre sa description par quelques exemples phonologiques et sémantiques. Elle conclut sa présentation par un résumé typologique et aréal, un état des lieux de l’enseignement de ces langues ainsi que de ses premiers résultats sur le mojeño trinitario.

  • Antoine GUILLAUME

    Enquête linguistique filmée. Dans cet entretien, Antoine GUILLAUME décrit ses recherches, depuis sa maîtrise jusqu'aux recherches post-doctorales, en passant par ses multiples séjours de terrain dans les terres basses de Bolivie. Il explique sa méthodologie et plus particulièrement la linguistique de documentation. Il se livre à une démonstration de quelques outils informatiques dédiés à l'analyse des langues et à la linguistique de corpus.

  • Bartomeu MELIA

    Colloque filmé. Le père Bartomeu MELIA, jésuite, est arrivé au Paraguay en 1954. C'est alors qu'il a commencé l’étude de la langue et de la culture guarani avant de faire son doctorat sur «La création d’un langage chrétien dans les réductions des guarani au Paraguay». Il expose ici le problème de la traduction hispano-guarani en reprenant les divers contextes, historique, linguistique, politique, etc. qui ont à la fois permis la création d'ouvrages de références comme celui du Père Montoya dont il commente plusieurs exemples, et qui ont également créé des confusions et des manipulations d'envergure. MELIA commente l'implication et le rôle des missions jésuites au début de la langue écrite guarani et des diverses littératures associées. Il termine par un bref historique de ces manuscrits et par un rapide état des lieux sur leur conservation.

  • Lydia CORNEJO ENDARA

    Activité pédagogique filmée. Utilisation des chants dans l'enseignement. Un exemple : la chanson "ROSACHAY" du Conjunto Condemayta de Acomayo, chanté par Lydia Cornejo Endara. Ce matériel est utilisé dans les cours de première année de quechua pour l'apprentissage du rythme de la langue, la mémorisation de ses structures et la sensibilisation à la culture andine. Avec l'aimable autorisation de Saturnino Pulla Jiménez, directeur du "Conjunto Condemayta de Acomayo".

  • Lydia CORNEJO ENDARA

    Cours d'enseignement supérieur filmé. Dans le cadre de sa méthode personnelle d'apprentissage du quechua à l'INALCO (Institut National des Langues et Civilisations Orientales), Lydia CORNEJO ENDARA propose une pratique de la langue à ses élèves sous la forme de chant, d'histoires ou de situations de la vie courante.

  • Lydia CORNEJO ENDARA

    Cours de langue (université). Lydia CORNEJO ENDARA, enseignante de quechua à l’INALCO (Paris) nous présente sa méthodologie de l’enseignement oral du quechua, puis le matériel pédagogique qu’elle utilise dans ses cours.